ARE - Allocation d'aide au Retour à l'emploi

Cette allocation est un véritable revenu de substitution versé par les agences Pôle emploi pour soutenir les bénéficiaires durant la période de recherche d'un nouveau travail. l'ARE est calculée sur la base des anciens salaires et en fonction de critères particuliers par exemple être privé involontairement de son emploi, complété du fait d'avoir cumulé dans les 28 à 36 derniers mois un nombre suffisant d'heures travaillées.

Conditions pour bénéficier de l'ARE

Cette allocation d'aide au retour à l'emploi est réservée au demandeur d'emploi ayant cumulé assez de temps travaillé les mois antérieurs à la perte de son emploi.

Le candidat en recherche doit avoir travaillé à minima 122 jours (dans un poste cotisant à l'assurance chômage) ou 610 heures de travail durant les:

  • 28 mois avant la fin du dernier emploi pour un salarié agé de moins de 50 ans ;
  • 36 mois avant la fin du dernier emploi pour un salariée au dessus de 50 ans.

A cela s'ajoute les conditions suivantes:

  • Il faut être enregistré au Pôle Emploi en tant que demandeur d'emploi ou être en train de participer à une formation conventionnée par un PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi) ;
  • Démontrer que vous recherchez véritablement un travail ;
  • Être agé de moins de 60 ans, sauf si vous n'avez pas cumulé assez de trimestre au cours de votre carrière professionnelle pour percevoir une retraite à taux plein;
  • Votre perte d'emploi ne doit pas être volontaire en sont donc exclus les démissionnaires;
  • Comme le prévoit l’article 5, alinéa 1, de la convention d’assurance chômage le demandeur doit résider sur un territoire couvert par le régime chômage.
  • Le demandeur doit avoir les conditions physiques adaptées au travail recherché.

Montant de l'ARE

La base de référence pour le calcul de l'Allocation d'aide au Retour à l'Emploi sont les salaires percus par le candidat durant les 12 mois antérieurs à la perte d'emploi (exclusion faite des primes de licenciement et des heures supplémentaires au-delà de 260 heures dans le mois). Le montant brut versé en début de mois de la même façon qu'est versé traditionnelement un salaire ne peut pas être inférieur à la somme de  28,58 euros (montant fixé le 1er juillet 2014).

Durée des aides de l'ARE

Le nombre de jours de versement des allocations est fonction de la durée d'inscription du chômeur, ainsi pour les allocataires en dessous de 50 ans la durée maximale est de 730 jours soit 2 années, au dessus de 50 ans la durée est ralongée à 1095 jours c'est à dire 3 années.

Si l'inscrit Pôle Emploi est agé de plus de 61 ans avec un versement ARE supérieur à 12 mois, ce versement peut être maintenu jusqu'a l'obtention des conditions d'une retraite à taux plein ou jusqu'au bout de l'autorisation d'activité liée à l'âge selon les professions, cela sous certaines conditions: 

- Avoir cotisé 100 trimestres de retraite.

- Être cotisant à l'Assurance chômage durant 12 années minimum (avec 12 mois continus ou 24 mois discontinus au cours des 60 mois précédents la cessation du contrat de travail).

 

Le maintien du bénéfice de l'Aide au Retour à l'Emploi est validé jusqu'à 62 ans si la date de naissance du bénéficiaire est 1955, 61 ans et 7 mois si la date de naissance du demandeur est 1954 et 61 ans et 60 jours si sa date de naissance est 1953.

Quelles retenues sociales sont elles prélevées sur l'ARE?

D'une façon générale les retenues "traditionnelles" peuvent être prélevées, telle la sécurité sociale, la CSG (contribution sociale généralisée), la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale) et les cotisations relatives aux retraites complémentaires (SJR).


Appeler
Pôle Emploi