Comment trouver son stage d’été 2022 : Voici nos conseils

08 Avr. 2022

Avez-vous besoin d'un stage entre le mois de mai et le mois de septembre afin de valider votre formation ? Il est recommandé de postuler six mois à l’avance pour un stage d’été en printemps. Toutefois, il n’est pas encore trop tard pour le faire. Les trucs et astuces suivants vont vous aider à trouver au plus vite un stage d’été selon vos ambitions et vos études.
 
Qu’il s’agisse d’une préparation d’un BTS, GOAL, ou bien un suivi de formation en école de commerce ou d'ingénieur, les stages restent importants. Il y en a qui sont obligatoires dans l’obtention d’un diplôme ou des crédits ECTS. En outre, il existe des stages facultatifs. Par conséquent, les stages d'été sont obligatoires à la fin d'année de plusieurs types de formations.

Comment trouver un stage d'été ? Comment définit-on un stage de qualité ? Où peut-on décrocher des stages d'été ?
 

 

Quels critères prendre en compte pour trouver un stage de qualité ?

 

 

  • Les stages réalisés en été sont soumis aux mêmes règles que tout autre stage : il s’agit d’une intégration dans la vie professionnelle ne nécessitant pas un contrat de travail.
  • Qu’il soit obligatoire ou facultatif, un stage possède toujours des objectifs pédagogiques en accord avec votre établissement.
  • Les stages doivent favoriser l’acquisition de compétences professionnelles en rapport avec votre formation.
  • Un mentor sera là pour un accompagnement au cours de votre stage. Il s'engage à respecter les objectifs pédagogiques en rapport avec le contrat de stage.

 

 

Comment postuler pour un stage ?

 

Le processus pour trouver un stage d'été est identique à celui d’un emploi. De ce fait, c'est déjà un bon entraînement pour s’intégrer sur le marché du travail une fois les études terminées. Ainsi, vous devez commencer à assimiler les techniques dans la recherche de travail.
 
Toutefois, avant de procéder dans la rédaction de votre CV et de la lettre de motivation. Il faut d’abord débuter par votre projet professionnel en définissant l’attribution et les résultats attendus suite au stage.
 
Clarifier le but du stage

Le but est-il de faire une découverte sur le domaine d'activité ou l’environnement professionnel ? De transformer les théories en pratique ? De confirmer vos connaissances ? De revoir ou préciser votre orientation professionnelle ? D’étendre vos capacités professionnelles et entreprendre la création d’un réseau ? D’obtenir un emploi directement après la période de stage ?
 
 

Vérifier si votre stage prévu est disponible pendant l'été

Veuillez contacter votre école, université ou établissement de formation pour la vérification. Généralement, la majorité des organismes d'enseignement supérieur limitent l’année universitaire jusqu’au 31 août. Par conséquent, il est possible d’effectuer un stage d’été entre juin et août y compris.  

 

Vérifiez que votre stage envisagé apporte une valeur ajoutée à votre formation.

C’est important, si vous prévoyez un stage facultatif (donc pas de crédit ECTS). Pour cela, merci de contacter l’administrateur de formation ou l'équipe chargée de l’éducation pour un stage.
 

Assistez à des ateliers organisés par votre université 

Les universités et les écoles établissent des programmes afin de vous aider à décrocher des stages de qualité, de rédiger un CV ou une lettre de motivation convaincante. Si vous êtes novice dans les techniques de recherche d'emploi, le temps consacré à ces ateliers sera vite rentabilisé.
 

Compléter le contrat de stage dès que l’entente est conclue avec le mentor dans l’entreprise.

Le contrat de stage est obtenu auprès de votre université ou école. Les signatures des trois intervenants suivants sont requises : vous, votre établissement d'accueil, votre école de formation ou université.

 

 

Où chercher des opportunités de stage d'été ?

 

Mis à part tous les sites web et accumulateurs d'emplois, ces indices sont à exploiter afin de décrocher un stage répondant à vos attentes.
 

  • À compter de la pandémie, le site du gouvernement « 1jeune1solution.gouv.fr » met en avant des propositions d'alternance, d'emploi et de stage. Ce printemps, il y a plus de 30 000 stages.
  • Le site l'Etudiant.fr dans la rubrique jobs-stages-alternance 1er emploi suggère aux étudiants plus d'un millier de stages.
  • Dès le bac+3, regarder les stages présentés par l'Apec : il y a actuellement plus de 1 300 places à pourvoir.
  • Concernant les stages dans la fonction publique, rendez-vous sur le site de la Place de l'apprentissage et des stages (PASS). Vous obtiendrez une visibilité sur à peu près 530 postes dans les ministères ou les grandes villes.
  • Des stages sont également proposés au Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ).
  • La section Jobs du réseau professionnel LinkedIn vous propose près de 25 000 stages
  • Quelques régions présentent également des emplois, des stages et des alternances dédiés aux jeunes en fin d’études, comme le site dédié à la région Auvergne-Rhône-Alpes, nos emplois, nos talents. À titre d'exemple, le département du Rhône présente actuellement 300 stages.
  • Pour les stages à l’international, le site web d’EURES, le portail européen de la mobilité de l'emploi, peut également être utilisé comme source d'opportunités de stages.
  • Plus focalisé vers le public étudiant, il existe aussi le site erasmusintern.org qui met en avant des stages dans toute l'Europe.
  • Bien entendu, votre établissement peut vous aider dans votre recherche de stages et vous présenter des propositions spéciales. Faites appel au Bureau d'Aide à l'Insertion professionnelle (BAIP) ou SCUIO-IP, Bureau des Stages, etc. Assistez à tous les forums entreprises pour la recherche d'emploi établie par votre établissement. Songez également à votre association d'enseignants et d'élèves. Le réseau des anciens, notamment l’ancienne promotion, peut vous informer des états de recrutement de stagiaires dans l'entreprise.

 

 

Est-il nécessaire d'envoyer de manière proactive des demandes de stage d'été ?

 

En effet, c’est le cas et elles sont soumises à quelques conditions. Une candidature libre sert à postuler auprès d'une entreprise sans une annonce de recrutement. C’est aussi le cas des emplois ordinaires, l’envoi de ce genre de candidature s’avère un moyen efficace pour obtenir un stage. En outre, il faut se démarquer et susciter l'intérêt des recruteurs qui ne recherchent pas forcément des stagiaires.
 
Alors ces quelques conseils vont permettre à votre candidature libre d’être remarquée :
 

  • Anticipez les besoins en recrutement de l'entreprise, notamment dans le secteur où vous souhaitez effectuer un stage.
  •  Mettez en avant la personnalisation de votre candidature : argumentaire, valorisation de votre précédente expérience...votre CV et votre lettre de motivation doivent s’adapter notamment à la société à intégrer pour le stage. Pensez à valoriser les compétences obtenues durant votre formation, les langues dont vous parlez couramment et utiles à l’entreprise.
  • Réalisez la rédaction de votre lettre de motivation faisant allusion à vos intentions une fois dans l’entreprise.
  • Contactez le recruteur par téléphone une semaine après l'envoi de la candidature. Si vous connaissez votre interlocuteur sur LinkedIn, il est aussi possible de le recontacter par message depuis LinkedIn.

 

 

Bilans, attestations, pré-embauche : que va-t'il se passer à la fin du stage ?

 

Votre établissement d'accueil doit vous fournir une attestation de votre stage. Il récapitule la durée totale du stage et le montant de la prime versée. Vous devez remettre à l’établissement un document renfermant l’évaluation de la qualité de son accueil à votre égard. Le certificat vous donnera également le droit de prendre votre retraite à l'avenir si votre stage dure plus de deux mois.

Qu’il s’agisse d’un stage obligatoire ou non, gardez à l'esprit que vous aurez un rapport de stage à rédiger et un rapport oral à défendre.
S’il s’agit d’un stage de fin d'études, cela peut devenir une préembauche. Il est possible pour vous d’être retenu par l’entreprise après le stage pour un contrat CDI ou CDD.

Pour plus d'information, contactez votre agence pôle emploi.


Appeler
Pôle Emploi